Mes recettes spéciales Syndrôme pré-menstruel

Tous les mois, pendant le syndrome prémenstruel, en 3 petits jours, on fout en l’air 3 semaines d’intense hygiène de vie, que l’on mettra à nouveau 3 semaines à réguler. #CercleVicieux

Tout y passe : cheesecake, brownie, crème glacé, crème de marrons, marshmallows, bonbons, saucisson, hamburger, mon chat sauce au poivre.

 

La raison?

Une semaine avant les règles, ton corps se prépare à une terrible GUERRE!
La Red Queen se prépare à posséder ton corps, qui lui fait des réserves pour combattre cette biatch sanguinaire Par conséquent, tu as très faim et  tout le temps.

Voici mes conseils pour éviter de prendre 5 kilos tous les mois. Ceux-ci n’engagent que moi.

1- Manger des fruits entre les repas. Quelle que soit l’injonction de ton cerveau, les seules réponses acceptables sont : pomme, banane, orange, poire, kiwi, kinder bueno.

2- Augmenter les quantités ingérées lors des repas, plus de légumes jusqu’à écœurement : haricots verts, brocolis, courgettes, épinards, concombres, tomates, champagne à volonté.

3 – S’hydrater : de préférence l’eau plate ou la tisane de Gattilier. Il faut boire toute la journée pour stopper les fringales. Le Gattilier est réputé pour réguler les hormones.

4 – Faites du sport : à domicile ou en extérieur.  La Red Queen, dont l’objectif rappelons-le est de nous déglinguer,  déteste le sport car on y produit l’hormone du bonheur (l’ocytocine).

5 – Transformez-vous en dauphin et avalez maquereaux, thon, sardines. Ces aliments riches en Omega 3 et 6 vont vous aider à produire de la prostaglandine, régulatrice des hormone. Effet relaxant assuré. En pleine après-midi au bureau, ouvrez une boite de sardines, proposez-en à vos collègues, vous prouverez ainsi que malgré votre SPM vous restez très généreuse …

syndrome pré menstruel

Ceci étant dit, pour moi le SPM est aussi un rappel à soi.

On ne supporte plus les autres, on est égocentré et irritable. je ne sais pas pour vous et j’espère avoir vos avis, c’est un véritable moment d’introspection.

Pendant mon SPM, si mon attention est tournée sur un sujet en particulier, c’est que ma réflexion y est requise. Tant que je ne trouve pas de solution, ce sujet va tourner en boucle, mal-être, malaise ou comportement qui m’est néfaste. Cet inconfort permet de me recentrer sur l’essentiel : mon bien-être, mon estime de moi et ma confiance.

Alors, même si je déteste être une harpie toutes les 3 semaines, je suis une harpie qui se connait un peu mieux et qui s’aime un peu plus à chaque fois!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *